Les arbres centenaires

Le Tulipier de Virginie

Cet arbre feuillu de la famille des Magniolaciées est originaire du sud et de l’est des USA.
Sa hauteur peut atteindre 60m dans son pays d’origine (35m en Europe) et il peut y vivre jusqu’à 500 ans (300 ans en Europe). Son tronc peut atteindre 2m de diamètre.
Il a été introduit en France au début du XVIIIe siècle. Le plus connu avait été planté par Marie-Antoinette au petit Trianon de Versailles, malheureusement abattu par Lothar en 1999. L’arbre a été acheté par un coutelier de Sauveterre dans l’Aveyron et a servi à fabriquer des couteaux numérotés. Sa souche peut être vue dans ce même village.
Sa fleur, de couleur jaune orangée, ressemble à celle de la tulipe d’où le nom de l’arbre.
Son bois est facile à travailler, on l’utilise en ébénisterie aux USA et également pour la sculpture.
On extrait de son écorce la liriodendrine, un alcaloïde succédané de la quinine et stimulant cardiaque.

Le Séquoia

Le séquoia est apparu sur la terre il y a 200 millions d’années. Il a disparu d’Europe lors des grandes glaciations du quaternaire, mais demeure en Californie. De nos jours, il n’existe à l’état naturel que dans 75 forêts réparties dans cette région.
Il est l’arbre le plus volumineux de la planète, pouvant atteindre une hauteur de 50 à 85 m pour un diamètre de 6 à 8 mètres. Sa croissance est rapide, 50cm par année en moyenne, mais pouvant aller jusqu’à 1 mètre par an. Elle se fait tout d’abord verticalement durant les 100 premières années et au-delà il a tendance à se développer plutôt en diamètre.
Sa longévité est également impressionnante puisqu’il peut atteindre les 3'000 ans.
Le plus célèbre d’entre eux est le Général Sherman, son âge est estimé à environ 2'200 ans, il fait 83,8 m de haut et sa circonférence au sol est de 31,1m.
Ses feuilles sont des aiguilles pointues et persistantes qui dégagent une odeur d’anis quand on les froisse.
Son bois est de couleur rouge et sa résistance à la dégradation par les champignons et insectes est telle que les troncs tombés au sol sont plus souvent détruits par les incendies que par la décomposition. Il est utilisé pour la menuiserie aux Etats-Unis, pour la fabrication de poteaux de téléphone, de toitures, de piquets de clôture, de palissades.
Son écorce a la particularité d’être dépourvue de résine ce qui protège l’arbre du feu. Elle peut atteindre 90cm d’épaisseur à la base des arbres les plus anciens.