Iris noirs et roses blanches

Le thème des jardins cette année est « Miroir de nos passions », car le site se prête aux quêtes d’absolu de deux hommes passionnés, Manuel Torres et le Châtelain, pour le plus grand plaisir visuel des visiteurs. Pour le sculpteur, c’est la recherche de la ligne parfaite, la forme la plus épurée dans l’art, une chimère selon les mathématiciens, qui telle une muse se cache derrière chaque œuvre. Et pour le maître des lieux, le Graal est la fleur noire. Un pigment inconnu de la nature, une absence de couleur qui absorbe toutes les longueurs d’ondes. Six massifs ronds composés de 14 variétés d’iris particulièrement sombres sont mis en exergue par un parterre laiteux de roses blanches. Un blanc que l’on pourrait aussi obtenir en tournant très vite l’image des milliers d’iris multicolores des jardins. Le noir suggérant la force, la peur, le deuil et l’élégance sera mis en scène, cerné et révélé par la lumière, la bonté, la pureté et l’innocence du blanc.

Chatelain's Garden

A l’origine, le jardin potager du château dans le style typique des jardins du XVIIIe, "le jardin du Châtelain" a été remanié dans le style anglais du  XIXe siècle
Outre les 400 variétés différentes d’iris et les 200 variétés d’hémérocalles, vous admirerez également 70 variétés de rosiers et une imposante collection de pivoines et d’arbres anciens.

Une allée de lilas d’Inde conduit à l’orangeraie au design inspiré par Eiffel dans le style du XIX siècle.

En 2010, 12 palmiers exotiques ont été réintroduits, mais ils existaient déjà dans la cour du Château au XIXe siècle.